Barcelone : 20 ans au rythme du Sonar

23 Juin 2013



Du 12 au 16 juin 2013 s'est tenu la 20e édition du Sonar, festival de musique « avant-gardiste » à Barcelone. Touristes et autochtones se sont mélangés pour assister à la venue de centaines d'artistes et DJ dans des lieux allant des « rooftops » (toits) d'hôtels jusqu'aux plages perdues à côté des pistes de l'aéroport.


Crédit Photo -- Valentin Berthoux
Crédit Photo -- Valentin Berthoux
Le Sonar est né en 1994 à Barcelone, et à ces débuts, il ne réunissait que 6 000 personnes. Pour ses 20 ans, le festival a atteint un nouveau record avec plus de 120 000 spectateurs. La recette du succès est simple : de nombreuses têtes d'affiche du monde électro, ainsi qu'une programmation pointue qui ont permis à l'évènement de ne pas tomber dans la soupe électronique.

Le Sonar a accompagné le boom culturel dont profite la ville depuis les Jeux olympiques de 1992. Cet événement a réussi à faire de Barcelone un point de rencontre européen, voire mondial, pour les amateurs de musique électronique. Chaque année, 4 jours durant, toute la ville vibre au rythme du festival. Les événements s'enchaînent à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. Les plages, les terrasses d'hôtels, les clubs et les places publiques mettent la musique électronique à l'honneur pour profiter de la venue de tant de touristes. Autant de lieux originaux et insolites qui permettent d'offrir un large choix au public, et favorisent l'accessibilité du festival au plus grand nombre.

Au fil des années, le Sonar a grandi et s'est constamment renouvelé, tant dans la programmation que dans la forme. Preuve en est avec la mise en place de Sonar +D en 2012. Le Sonar +D est un ensemble de rendez-vous destinés aux professionnels du secteur. C'est en quelque sorte le hub des producteurs, nouveaux médias et entrepreneurs qui se réunissent pour assister à des conférences, rencontres et ateliers sur la création, les nouvelles technologies et la musique. Les équipes du festival voient grand en s'associant avec le Mobile World Capital - groupe qui organise chaque année à Barcelone le plus gros évènement du secteur des télécommunications au monde. Au croisement des télécommunications, nouveaux médias et musiques avant-gardistes, ce pari augure de futurs beaux jours pour le Sonar.

Devenu une référence mondiale dans son domaine, le festival offre une vitrine inégalable à la ville pour les jeunes et amateurs d'électro. Les organisateurs tentent désormais d'exporter le concept à travers le monde : le Sonar Tokyo a été lancé en 2011, et sera suivi par la Sonar Reykjavik en 2014. Plus qu'un simple festival il est aujourd'hui devenu une plateforme incontournable dans le monde de la musique électronique. De plus, il en a inspiré plus d'un : on peut penser au festival des Nuits Sonores lancé en 2002 à Lyon par l'association Arty Farty et soutenu par les équipes du Sonar. En 2013, ce dernier a lui aussi battu des records en dépassant les 100 000 visiteurs.

L'évolution du Sonar a aussi été critiquée : les habitués de la première heure regrettent parfois l'époque où l'événement était à taille humaine et beaucoup plus accessible qu'aujourd'hui. Les prix peuvent faire grincer les dents surtout dans le contexte économique actuel : à plus de 70 euros l'entrée chaque nuit, et 40 euros chaque jour, nombreux sont ceux qui ne peuvent pas y participer.

Le festival a déjà annoncé les dates de la prochaine édition : rendez-vous du 12 au 14 juin 2014, pour découvrir les surprises du festival qui vous gardera éveillé jusqu'au bout de la nuit.

Notez


Valentin Berthoux
Etudiant en master de sciences politiques à l'Université Autonome de Barcelone. Je m'intéresse à la... En savoir plus sur cet auteur