L'Italie condamnée pour violences policières au G8 de 2001

7 Avril 2015




Crédit : lsdi.it
Crédit : lsdi.it
La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a condamné l'Italie ce mardi 7 avril pour violences policières et actes comparables à de la torture. Les faits remontent à 2001 lors du G8 de Gênes. La police avait reçu l'ordre de perquisitionner une école mise à disposition par les autorités locales pour loger les manifestants. C'est pendant cette perquisition que de nombreux actes de violence avaient été dénoncés.

La CEDH estime que les actes de violence « doivent être qualifiés de "torture" au sens de l'article 3 de la convention ». De plus, elle dénonce le manque de coopération de la police et souligne le défaut structurel de la législation pénale italienne pour prévenir la recrudescence de ce type de violences. La justice italienne n'avait en effet pas identifié ni poursuivi les auteurs de ces violences.


Notez


Valentin Berthoux
Etudiant en master de sciences politiques à l'Université Autonome de Barcelone. Je m'intéresse à la... En savoir plus sur cet auteur