Fashion Week de Paris : tout et n'importe quoi !

Amina A.
13 Octobre 2012



Résumer la Fashion Week ? Moi qui suis incapable de faire court et qui ai tendance à m’attarder sur des sujets inutiles (comme maintenant) ? Comment je fais ? Je parle des couleurs, des motifs ou des époques ? Je mélange tout ?


Fashion Week de Paris : tout et n'importe quoi !
Commençons par le N&B qui est mis à l’honneur pour notre Printemps – Été 2013 (oui nous sommes bien d’accord, ce n’est pas très gai… Mais au moins, nous n’aurons plus le duel actuel pastel vs néon) avec au choix : la simplicité Céline, les pois de Chanel ou le côté rétro de Balmain et Louis Vuitton.

Les sixties font un come-back très graphique à coup de couleurs flashy, mini jupes, géométrie et coiffure de Twiggy. Les épaules s’arrondissent également chez les créateurs où, à son extrême, elles sont marquées à l’influence Balmain avec des robes très bombers.

Nous pouvons aussi citer les gros pois des 50’s, le denim de nos 90’s, les volants qui donnent du volume à nos robes, la transparence des tissus, les motifs floraux qui nous embarquent à Hawaï ou encore …le smoking. Effectivement, la pièce maitresse de la maison YSL a été revue par tous les designers – sauf Karl Lagerlfeld qui disait faire un défilé anti smoking –, une pièce masculine phare de la saison, le NEED du dressing !

Mais par pitié, ne suivez pas tous les dictats de la mode! Les défilés ont su être extravagants à souhait cette année…
Au niveau de la tête : que préférez-vous ? Avoir Gabrielle Chanel qui vous surveille du coin de l'œil (le votre?) ? Ou surveiller les gens sans qu'ils ne s'en rendent compte à travers votre couvre-chef grillage-résille ? Vous pouvez aussi jouer la discrétion avec une parabole en plexi sur la tête et direction la plage. Merci Chanel, merci Alexander McQueen... Nous voilà bien protégées du soleil!

Fashion Week de Paris : tout et n'importe quoi !
Ne soufflez pas si vite : au niveau des pieds, c’est pire. Certes, le sporty c’est chic. Oui, mettre des Louboutin avec un jogging blanc ou des sneakers Isabel Marant avec une robe de soirée c’est tendance. Mais de là à aller aux escarpins en poil de lapin… Really ? Soyons à l’aise, mais à ce point… En 2012, rêverait-on de pantoufle de poil – à défaut de la pantoufle de verre de nos 6 ans ? Non merci, Céline.

Puis le meilleur pour la fin... Je ne sais pas si Karl veut que l’on fasse des « hoola hoop » en attendant le bus tous les matins - rapport à sa phobie des kilos - ou s’il se fout de nous ; mais avec son « sac de plage » il remporte le palmarès des bizarreries !

Pitié, ne me dites pas que vous aimez ?

Notez